Je vais devoir vous abandonner un peu, une amie parisienne séjournant sur ma colline.

Je vous laisse cependant en bonne compagnie, avec quelques copains corses...

Je dédie ce petit  billet à deux Dames au grand coeur, Joëlle et  Rose des  "Chats du Maquis".

 


 

 

 

Zut, me voilà encore seul !

 

Tiens, voilà un deux pattes qui m'a tout l'air en manque d'affection !

 

Après tout, un p'tit calin, ça peut pas faire de mal...

 

A très bientôt mes copinautes, avec encore quelques beaux souvenirs de Corse.

Et promis, dès que possible, je viens vous rendre visite !