Pour me faire pardonner mon trop long silence, voici un petit medley de mon début d'automne.

 

 

 

 

 

Écartelée entre deux vies,  je perds le fil du temps mais ne vous oublie pas, mes amis !

 

 

 

Quand l'utilitaire devient art...

 

 

Me voilà, à nouveau, arpentant la belle lyonnaise...


 

 

m'étourdissant de beautés sculpturales


 

 

sous des cieux merveilleux

 

 

 

 

rêvant à mes années d'étudiantes envolées...


 

 

 

au fil des rues, au fil de l'eau...

 

 

me laissant bercer par le doux clapotis du Rhône

 

 

me brûlant aux derniers rayons de l'été indien,

 

.

 

 et chinant auprès des bouquinistes des quais de Saône.

 

 

Je ne vous laisserais pas sur votre faim, avec ce petit déjeuner d'automne et son fondant à la châtaigne. Quant à vous, lecteurs, je vous laisse en bonne compagnie avec un petit bijou d'humour québéquois, trouvé chez France Loisirs.