Un nouveau flash back pour rattraper un peu ce temps qui  file désespérément entre mes doigts,  comme les grains de sables...

 

 

Les premiers jours d'avril s'ouvrent sur un soleil radieux...

Les chats sont au fenêtres

 

 

Anes et chevaux profitent de l'herbe tendre



 

 

 

Dame nature balbutie encore sur cette ancienne zone de vignes et cet arbre etouffé par l'amour d'un lierre accroche le regard par sa ramure presque phosphorescente.


 

 

 

Chaque parcelle était clos de murets calcaire dans lesquels s'insérait une cabane de pierres sèches.

 

  

Ici  truites fario et ombles chevalier font le régal des gourmets à des kilomètres à la ronde.

 

 

 

Le ru qui alimente les bassins...

 

 

a une eau cristalline, joliment teintée par les mousses.


 

Une romantique gloriette n'attend plus que ses hôtes.


 

Pigeonnier dans le secret de son parc.


 

 Dans la rue des Nobles, nous pousserions volontiers les lourdes portes des riches demeures afin de découvrir leurs jardins et terrasses.


 

La place de la Fontaine offre une belle perspective.


 

sur le majestueux clocher roman du XIIème siècle en arkose blonde de Montpeyroux


 

et sur la  fontaine datant de 1500, de style Renaissance et ayant pour devise "Tel est mon us" (telle est mon usage).


 

 

 

 

 

Toujours sur la placette,  vie toujours très rurale...

 

 

 

et élégantes croisées se côtoient.

 

tag2

Nonza

Patience mes amis, la Corse s'approche...  à son rythme.