DSCF8226

Nous avons eu le bonheur cette année, de découvrir enfin la Comédie Française.

DSCF8242

La Comédie Française, ou Théâtre Français voit le jour en 1860 au coeur du Palais Royal. C'est le seul théâtre d'état en France disposant d'une troupe permanente de comédiens. Molière est le personnage emblématique des lieux bien qu'il soit mort sept ans auparavant.

journees_patrimoine_visite_guidee_comedie_fra_L_15

DSCF82302

De l'autre côté de la place, un "petit" hôtel...

DSCF82271

La bouche de métro se pare de couleurs acidulées sur une sculpture baptisée "kiosque des noctambules"

DSCF8233

L'élégant café le Nemours attire une foule cosmopolite.

P1030106

Entrons dans l'escalier d'honneur.

DSCF8248

Le Foyer et ses statues de personnages illustres, ici Voltaire nous offre son sourire.

P1000993

L'atmosphère est électrique, l'émotion est palpable dans le brouhaha des spectateurs.

6a00d8341e0cf153ef0128767f1cab970c_800wi

Pour notre première soirée, place à l'Avare de Molière.

Denis Podalydès joue Harpagon mais j'avoue qu'il ne nous a pas convaincu.

En effet, le personnage a 60 ans, or le comédien interprète un personnage d'une jeunesse étonnante, bondissant, virevoltant, beaucoup trop leste à notre goût.

Et puis je ne peux m'empêcher de le comparer à un Michel Bouquet ou un Louis De Funès au charisme autrement plus grand.

Il faut dire que la mise en scène n'est pas des plus légères et le décor austère et triste.

Bref, j'ai déjà vu des "Avares" plus jubilatoires...


Avare

En revanche, ce comédien dont j'ignore le nom puisque c'est manifestement un remplaçant, nous a énormément plu par sa grande présence scénique. Comme quoi, on peut être doublure et faire de l'ombre aux têtes d'affiche...

Andromaque_Christophe_Raynaud_de_Lage_682x1024

Pour notre second rendez-vous, c'est  "Andromaque" que nous abordons, non sans crainte,  car nous sommes néophytes en matière de tragédie.

Eric Ruf dans le rôle de Pyrrhus a une présence scénique impressionnante, quant à Cécile Brune à la diction parfaite, elle est bouleversante de fragilité et de force.

10100410

Malgré un décor minimaliste, des costumes d'une extrême sobriété aux teintes monochromes et un jeu très statique...

10101410

le texte de Racine fuse avec une grâce inouïe et nous emporte dans un torrent d'émotions !

Les voilages s'envolent, la musique du vent nous convie à un voyage  sur leurs ailes de douleur.

10100510

L'heure est sublimée... Je découvre de grands et merveilleux comédiens

qui servent avec brio un texte d'une poésie extrême.


fauteuil_moliere

A la sortie, un dernier frisson nous étreint devant  le fauteuil de Molière dans lequel il joua sa dernière représentation du Malade imaginaire

et sur lequel il fut porté, agonisant, jusqu'à sa demeure.