Montages3

Rouges carmin  comme mon sumac au soleil d'octobre


Mes_images7


ou blondes à peines rougissantes à la mode de Monnet



Mes_images9

Mes_images10


Les pommes du verger n'attendaient  plus qu'une main innocente...


Montages5


Je me suis donc inspirée de la superbe recette de confitures de pommes de Cathy.

Pour aller faire un tour dans son petit nid douillet,  cliquez dans ma colonne Blog favoris sur P'tits bonheurs.


Orcet_201014


Et voici la marche à suivre :


Vous prenez un bon kilo de pommes que vous épluchez et coupez amoureusement en petits dés.

Vous n'oubliez pas de les citronner pour éviter l'oxydation.

Vous ajoutez 800 g de sucre en poudre, 400 ml d'eau, 1 cuillère 1/2 à café de gingembre moulu, 2 cuillères à café de cannelle et une belle gousse de vanille de Madagascar.

Montages4

Vous portez doucement à ébullition, tout en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Puis vous laissez doucement "buller" la préparation pendant 25 à 30 minutes. Pour vérifier que la confiture est cuite, placez une soucoupe et une cuillère dans votre réfrigérateur en début de préparation et testez en prélevant un peu de liquide que vous déposez dans la soucoupe. Si la pomme ne glisse pas trop rapidement en penchant l'assiette, la confiture est prise. Personnellement, j'aime qu'elle soit légèrement liquide, c'est plus facile à tartiner et le goût des fruits ressort plus.


Je n'ai pas suivi exactement le mode de cuisson de Cathy car je n'ai pas de thermomètre à confitures et n'utilise pas de sucre spécial confitures.

Orcet_201011

 

Encore merci Cathy pour cette recette absolument divine... ou devrais-je dire diabolique ?


Orcet_201012


Et comme je venez de m'équiper de superbes moules  à madeleines...

et que je n'étais pas à un péché de gourmandise près...

 

Orcet_201015


L'occasion rêvée se présentait d'improviser un petit goûter


Orcet_201018



Bien entendu, pour faire glisser ces douceurs...


Orcet_201028



il me fallait  un joli thé, subtilement parfumé.


Mes_images8



A présent, j'étais prête pour un petit plongeon,  dans un songe tout pommelé de Jacek Yerka.